+ Section CPAM 14 > Élections au Comité Social et Économique, Gardez le cap… VOTEZ SUD !

Élections au Comité Social et Économique, Gardez le cap… VOTEZ SUD !

Par Sud Basse Normandie - 22/10/2018

Du lundi 12 novembre au lundi 19 novembre 2018, à la CPAM du Calvados, vous élirez vos représentant.e.s au Comité Social et Économique (CSE). Vous élirez pour 4 ans 14 titulaires (12 employé.e.s, 1 collège intermédiaire et 1 cadre) et 14 suppléant.e.s.
SUD, qui est majoritaire au CE, présente des candidat.e.s qui comme les années précédentes seront vos porte-paroles soutenus par toute l’équipe de SUD.

D’où vient le CSE ?

Le CSE a été imposé par Macron et son gouvernement dans le cadre des ordonnances sur le travail. C’est un des éléments de remise en cause des droits et acquis des salarié.e.s dans les entreprises. Alors que nous avions un Comité d’Entreprise, des élu.e.s en DP et au CHSCT avec des domaines d’activité spécifiques, tout sera regroupé en une seule instance, le CSE, avec moins de droits, moins de temps pour travailler.
SUD qui a combattu et qui continue de combattre les ordonnances Macron utilisera ce nouveau CSE pour agir pour et avec les salarié.e.s, et essaiera de continuer à jouer les rôles de CE, DP et CHSCT.
SUD vous propose des candidat.e.s, issus de différents secteurs et sites ; qui allient expérience et renouvellement. Les nouveaux.elles élu.e.s bénéficieront de formation pour exercer leur mandat et les anciens.nes seront disponibles pour passer le relais.
Vos élu.e.s partageront leur temps entre leurs activités de mandat au CSE et leur activité professionnelle afin de ne pas être coupé.e.s de la réalité des services.
Pour SUD, l’activité syndicale doit se faire avec les collègues et non enfermé.e dans un local syndical.
SUD s’exprime pour représenter tout le personnel de la CPAM, défendre ses intérêts et aussi veiller à la défense du service public pour nos usagers.

SUD se bat :

- contre les réductions d’effectifs dans tous les services,
- contre les suppressions de postes à l’occasion des départs à la retraite qui alourdissent la charge de travail,
- contre la précarisation de l’emploi : la direction embauche des intérimaires ou CDD alors que nous avons besoin de personnel permanent,
- contre les réorganisations qui ne servent qu’à masquer le manque de personnel et qui peuvent avoir de graves conséquences sur notre santé.

Le rôle social du Comité Social et Économique dans l’organisme :

Le CSE disposera comme le CE actuel de 2 subventions distinctes :
La contribution aux œuvres sociales et culturelles à 2.55 % de la masse salariale brute.
La subvention de fonctionnement est égale à 0.20 % de la masse salariale brute (elle permet au CE de financer l’informatique, la compta…).
A cause de la baisse des effectifs et à l’absence d’augmentation des salaires, cette contribution continue de diminuer chaque année.
Cette baisse importante a conduit le CE, ces dernières années, à prendre des mesures d’économies tout en préservant au maximum les activités que nous proposions.
De plus, le CSE doit respecter des règles strictes (fixées par l’ACOSS) concernant le versement des prestations aux agents.
SUD considère cette dotation comme un bien collectif, à gérer collectivement, dans l’intérêt collectif des salarié.e.s ayant des situations et des intérêts différents. Le CSE n’est pas un simple distributeur d’argent.
Notre programme, dans la continuité des années précédentes, est élaboré avec les adhérents SUD sur la base de nos valeurs de solidarité et en restant à l’écoute des agents.
Nous essayons de répondre aux attentes de tous et toutes, notamment des plus jeunes collègues.
SUD reste favorable à l’attribution de chèques-vacances et de locations soumise au quotient familial :
Les Chèques-Vacances bénéficient à tous et facilitent le départ en vacances. Les locations ont bénéficié à 189 agents pendant l’été 2018. Avec le quotient familial, le CSE permettra à toutes et tous de bénéficier des prestations en priorisant les petits revenus.

Le CSE apporte une aide aux collègues :

SUD continue de proposer aux agents les services d’une assistante sociale. Elle travaille en toute indépendance avec le CSE en respectant la confidentialité. Notre rôle social est très important.
Avec la situation économique actuelle, nous pouvons tous avoir des difficultés.
Le CSE peut apporter un soutien par le biais de secours exceptionnels ou d’aides ponctuelles remboursables et cela dans le respect absolu de la confidentialité.

SUD défend une gestion transparente du CSE :

SUD défend une gestion du CSE reposant sur des règles de fonctionnement claires. Ces règles peuvent évoluer, être discutées, modifiées au sein du CSE.
Les élu.e.s SUD sont attentifs.ives à une gestion équilibrée du budget et de la trésorerie. Depuis plusieurs années, les élu.e.s SUD ont su gérer le budget de façon rigoureuse et transparente tout en proposant au personnel des prestations variées et de qualité.
Pour réaliser tout cela, les élu.e.s SUD se sont investi.e.s pleinement dans la vie du CE et s’investiront autant dans le CSE :
Les élu.e.s SUD ont été présent.e.s quotidiennement au CE et assuré pleinement leur rôle.
En 2019, avec le CSE, SUD propose, dans la continuité des années précédentes un budget compatible avec le montant de la dotation. Sans faire des promesses inconsidérées ou promettre la lune, SUD maintiendra des prestations de qualité, en toute transparence et conformes à ses valeurs de solidarité.

Des élu.e.s du personnel disponibles :

Le rôle des délégués du personnel était complémentaire à celui du CE ; ils assurent la défense individuelle des salariés.
Nous avons été présents dans les services et auprès des collègues qui font appel à nous.
Nous avons accompagné régulièrement des collègues auprès de la direction.
Nous avons suivi l’attribution des promotions et des points de compétence et interventions pour tenter que personne ne soit oublié.
Nous sommes intervenus régulièrement dans les réunions.
Nous avons participé à des actions nationales dans l’unité d’action.
Nous avons été actifs sur les négociations d’accords d’entreprise et avons donné notre signature quand les accords apportaient un plus aux salarié.e.s.
Nous avons suivi toutes les réorganisations et essayé à ce que celles-ci se passent le mieux (ou le moins mal) possible pour les collègues employé.e.s et les cadres.

Vos élu.e.s SUD continueront à agir, à être disponibles, à vous informer. Pour cela, votez massivement pour les listes SUD.

Vous partagez les idées de SUD, vous souhaitez participer à nos réflexions et nos actions. Vous souhaitez vous investir dans les instances du personnel dans les prochaines années :

NE PERDEZ PAS LE NORD, REJOIGNEZ SUD !!!


Vos candidat.e.s :

Titulaires Suppléant.e.s
Nathalie Coutadeur Jean-François Prével
Bruno Marguerite Valérie Paysant
Carole Josse Étienne Dubos-Pinchon
Frédéric Dubois Julie Marchandin
Isabelle Lefoye Frédéric Dubois
Jean-François Prével Isabelle Focret
Isabelle Focret Bénédicte Quérey
Francine Trouvé Isabelle Lefoye
Bénédicte Quérey Francine Trouvé
Valérie Paysant Nathalie Coutadeur
Julie Marchandin Carole Josse
Véronique Vadé Sandrine Bosquain

Les résultats du vote impacteront également la représentativité et le poids de chaque organisation syndicale au sein de l’organisme et donc dans les négociations locales, dont on a pu voir l’importance ces dernières années.

Parce que le syndicalisme est un travail d’équipe,

Votez sans rature pour les listes complètes de SUD !

- SUD Protection Sociale -