+ Nos tracts > Élections au Comité Social et Economique, Gardez le cap au SUD… VOTEZ SUD !

Élections au Comité Social et Economique, Gardez le cap au SUD… VOTEZ SUD !

Par Sud Haute Normandie - 14/03/2018
Le jeudi 22 mars prochain, à la CPAM RED vous désignerez vos représentants au Comité Social et Economique (CSE). Vous élirez pour 3 ans 14 titulaires (11 employés et 3 cadres) et 14 suppléants (11 employés et 3 cadres). En même temps, se déroulera aussi l’élection des représentants du personnel au Conseil de la caisse. SUD, qui est majoritaire au CE depuis la fusion de 2010, présente des candidats qui comme les années précédentes seront vos porte-paroles soutenus par toute l’équipe SUD.

SUD Protection Sociale Haute Normandie
Section CPAM Rouen Elbeuf Dieppe

Élections au Comité Social et Economique,
Gardez le cap au SUD… VOTEZ SUD !

Le jeudi 22 mars prochain, à la CPAM RED vous désignerez vos représentants au Comité Social et Economique (CSE). Vous élirez pour 3 ans 14 titulaires (11 employés et 3 cadres) et 14 suppléants (11 employés et 3 cadres). En même temps, se déroulera aussi l’élection des représentants du personnel au Conseil de la caisse.
SUD, qui est majoritaire au CE depuis la fusion de 2010, présente des candidats qui comme les années précédentes seront vos porte-paroles soutenus par toute l’équipe SUD.

D’où vient le CSE ?

Le CSE a été imposé par Macron et son gouvernement dans le cadre des ordonnances sur le travail. C’est un des éléments de remise en cause des droits et acquis des salariés dans les entreprises. Alors que nous avions un Comité d’Entreprise, des élus DP et des CHSCT avec des domaines d’activité spécifiques, tout sera regroupé en une seule instance, le CSE, avec moins de droits, moins de temps pour travailler.
SUD, qui a combattu et qui continue de combattre les ordonnances Macron, utilisera ce nouveau CSE pour agir pour et avec les salariés, et essaiera de continuer à jouer les rôles de CE, DP et CHSCT.
Nous avons déjà réussi à obtenir, lors de négociations avec la Direction, que nous avions réclamé dès le mois de décembre, le maintien de temps spécifique pour gérer les œuvres sociales ; nous avons aussi obtenu que les élus CSE bénéficient chaque mois de 2 heures de plus que ce que prévoyaient les textes.
La durée du mandat sera de 3 ans.
SUD vous propose des candidat(e)s, employé(e)s et cadres, issus de différents secteurs et sites ; qui allient expérience et renouvellement. Les nouveaux élu(e)s bénéficieront de formation pour exercer leur
mandat et les anciens partant à la retraite seront disponibles pour passer le relais.
Vos élu(e)s partageront leur temps entre leur activité d’élu et leur activité professionnelle afin de ne pas être coupés de la réalité des services.
Pour SUD, l’activité syndicale doit se faire avec les collègues et non enfermé dans un local syndical.

SUD s’exprime pour représenter tout le personnel de la CPAM RED, défendre ses intérêts et aussi veiller à la défense du service public pour nos usagers.

SUD se bat :

 contre les réductions d’effectifs dans tous les services,
 contre les suppressions de postes à l’occasion des départs à la retraite qui alourdissent la charge de travail,
 contre la précarisation de l’emploi : la Direction embauche des CDD alors que nous avons besoin de personnel permanent,
 contre les réorganisations qui ne servent qu’à masquer le manque de personnel et qui peuvent avoir de graves conséquences sur notre santé.

Chacun sait qu’il peut interroger les élus SUD. Nous sommes présents aux permanences à Elbeuf, Dieppe, Eu et Rouen.
Nous sommes vos porte-paroles auprès de la Direction quels que soient les problèmes que vous rencontrez.
Le rôle social du Comité Social et Economique dans l’organisme :

Le CSE disposera comme le CE actuel de 2 subventions distinctes :
La contribution aux œuvres sociales et culturelles devrait rester à 2.55 % de la masse salariale brute.
La subvention de fonctionnement est égale à 0.20 % de la masse salariale brute (elle permet au CE de financer l’informatique, la compta…).
A cause de la baisse des effectifs et à l’absence d’augmentation des salaires, cette contribution continue de diminuer chaque année :
Pour la CPAM RED la dotation 2018 dépendra en partie de la future COG. Elle devrait être autour de 580 000 € (en 2017, elle était d’environ 601 000 € et en 2012, elle était de 710 000 €). Cette baisse importante a conduit le CE, ces dernières années, à prendre des mesures d’économies tout en préservant les activités que nous proposions.
De plus, le CSE devra respecter des règles strictes (fixées par l’ACOSS) concernant le versement des prestations versées aux agents.

SUD considère cette dotation comme un bien collectif, à gérer collectivement, dans l’intérêt collectif des salariés ayant des situations et des intérêts différents. Le CSE n’est pas un simple distributeur d’argent.

Notre programme, dans la continuité des années précédentes, est élaboré avec les adhérents SUD sur la base de nos valeurs de solidarité et en restant à l’écoute des agents.
Nous essayons de répondre aux attentes de tous, notamment des plus jeunes collègues.

SUD défend un programme favorisant l’accès aux loisirs et à la culture pour tous :

SUD continuera à proposer des séjours avec application du quotient familial, à travailler avec des associations qui allient qualité des séjours et actions de solidarité envers des personnes défavorisées. Nous refusons de travailler avec les « marchands de soleil » qui ne sont là que pour faire des bénéfices. Les collègues apprécient nos propositions de séjours.
A noter que c’est grâce au travail commun depuis des années que UVVA, avec qui nous travaillons, a pu trouver au pied levé une solution de remplacement pour le séjour 2018 en Crète alors qu’un autre prestataire était défaillant.

Nous proposerons des week-ends et/ou des sorties à Paris selon les possibilités budgétaires du CSE (ces dernières années, nous avons été obligé de les limiter pour réduire le déficit).

SUD souhaite continuer à favoriser l’accès à la culture et aux loisirs ; le forfait « culture » étant bien utilisé par de très nombreux agents.
SUD souhaite maintenir la participation sur les licences sportives ou culturelles.
SUD souhaite maintenir la bibliothèque en renouvelant régulièrement les livres.
SUD reste attaché au Noël des enfants qui permet de se retrouver ensemble pour un moment de convivialité avec un spectacle de qualité que nous choisissons.

SUD souhaite maintenir les prestations offertes aux CDD (forfait de chèques-vacances, forfait culture, tickets de piscine et cinéma)

SUD reste favorable à l’attribution de chèques-vacances soumise au quotient familial :

Les Chèques-Vacances bénéficient à tous et facilitent le départ en vacances. Avec le quotient familial, le CSE permet à tous de bénéficier des prestations en priorisant les petits revenus. Plus de 30% du budget y est consacré.
Le CSE apporte une aide aux collègues :

SUD continue de proposer aux agents les services d’une assistante sociale (financés par l’employeur) et d’un avocat. Ils travaillent avec le CSE en toute confidentialité. Notre rôle social est très important.
Avec la situation économique actuelle, nous pouvons tous avoir des difficultés financières.
Le CSE peut apporter un soutien par le biais de secours exceptionnels ou d’aides ponctuelles remboursables et cela dans le respect absolu de la confidentialité.

SUD défend une gestion transparente du CSE :

SUD défend une gestion du CSE reposant sur des règles de fonctionnement claires, précisées dans le guide du CSE. Ces règles peuvent évoluer, être discutées, modifiées au sein du CSE.

Les élus SUD sont attentifs à une gestion équilibrée du budget et de la trésorerie du CE. Depuis la création de la CPAM RED, les élus SUD ont su gérer le budget de façon rigoureuse et transparente tout en proposant au personnel des prestations variées et de qualité. Depuis l’an dernier, nous avons mis en place un nouveau logiciel de comptabilité et utilisé les services d’un expert-comptable pour encore améliorer la transparence et la fiabilité de nos comptes.

Pour réaliser tout cela, les élus SUD se sont investis pleinement dans la vie du CE et s’investiront autant dans le CSE :

Les élus SUD ont été présents quotidiennement au CE et assuré pleinement leur rôle. Nous avons également mis en place des permanences sur les pôles d’accueil.
En 2018, avec le CSE, SUD propose, dans la continuité des années précédentes un budget compatible avec le montant de la dotation. Sans faire des promesses inconsidérées ou promettre la lune, SUD maintiendra des prestations de qualité, en toute transparence et conformes à ses valeurs de solidarité.

Des élus du personnel disponibles :

Le rôle des délégués du personnel était complémentaire à celui du CE ; ils assurent la défense individuelle des salariés.
Nos élu(e)s DP, CE, CHSCT ont beaucoup travaillé. Une élue SUD était secrétaire du CHSCT de Dieppe.
SUD a animé le Bureau du CE et notamment occupé le poste de secrétaire.

Nous avons été présents dans les services et auprès des collègues qui font appel à nous.
Nous avons accompagné régulièrement des collègues auprès de la Direction.
Nous avons suivi l’attribution des promotions et des points de compétence et nous sommes intervenus pour que personne ne soit oublié.
Nous sommes intervenus régulièrement dans les réunions (par exemple, en 2017, SUD a posé 47 questions écrites ou orales en réunion de DP).
Nous avons participé à des actions nationales dans l’unité d’action.
Nous diffusons régulièrement des informations sur le Blog SUD.
Nous rédigeons des compte-rendus des réunions et des tracts.

Nous avons été actifs sur les négociations d’accords d’entreprise et avons donné notre signature quand les accords apportaient un plus aux salariés.
Nous avons mis en place le journal "SUD est là" alliant informations concernant la CPAM et dossiers d’analyse (comme sur la CSG ou les ordonnances Macron par exemple) et un livret d’accueil (« kit de survie SUD ») pour les nouveaux embauchés (il est en cours d’actualisation).

Ces 2 dernières années ont été particulièrement actives avec à la fois la mise en place de TRAM et le rapprochement avec Le Havre.
Nous avons suivi les transferts d’activité et l’action des élus a permis que les collègues du RCT puissent avoir un choix de postes plus large pour leur reconversion. Nous avons aussi été particulièrement attentifs aux conditions de travail lors des derniers mois de ce service.
Nous avons contesté, avec les collègues du service, le projet de la Direction qui voulait partager les activités PE AS entre Rouen et Le Havre. Nos interventions et la détermination des collègues a fait reculer la Direction sur ce projet.
Nous avons été actifs sur la mise en place de l’expertise CHSCT et ses suites.
Même si nous avons une analyse critique du télétravail, nous nous sommes investis fortement pour améliorer le texte qui a mis en place l’expérimentation et serons attentifs aux conditions de travail lors de son futur développement.
Nous avons suivi toutes les réorganisations et essayé à ce que celles-ci se passent le mieux (ou le moins mal) possible pour les collègues employés et les cadres.

Pour les années à venir il y aura encore beaucoup de travail pour les élus SUD :
-  suite du rapprochement avec Le Havre, arrivée d’un nouveau Directeur, COG 2018-2022 et le CPG local qui va avec.
-  réorganisations de services qui sont déjà programmées (secteur établissements, RPS/DAM/CIS...).

Vos élu(e)s SUD continueront à agir, à être disponibles, à vous informer. Pour cela, votez massivement pour les listes SUD (sans rayer de noms).

Vous partagez les idées de SUD, vous souhaitez participer à nos réflexions et nos actions. Vous souhaitez vous investir dans les instances du personnel dans les prochaines années : NE PERDEZ PAS LE NORD, REJOIGNEZ SUD !!!

Employés :

Titulaires : Suppléants :

1 BISSON Bastien 1 CHEMIN Cyrille
2 LANGLOIS Raphaele 2 BLANC Barbara
3 AMSTOUTZ Marie 3 HAMEL Caroline
4 ALLIGNY-DARNANVILLE Isabelle 4 LACHEVRE Emilie
5 GREGOIRE Morgane 5 FALIZE Laetitia
6 BLANC Barbara 6 PRAT Béatrice
7 FILATRE Josiane 7 LACOURT Patricia
8 CAILLOT Alain 8 DESHOULLES Marie-Laure

Cadres :

Titulaires : Suppléantes :

1 BERENGER Muriel 1 FLANT Nathalie
2 AMMOR Saad 2 COQUELIN Agnès

voir le tract

PDF - 360.2 ko
- SUD Protection Sociale -