+ Section CPAM 14 > 11 décembre 2014 : Élections des délégués du personnel et des membres du Comité d’entreprise - Votez !

11 décembre 2014 : Élections des délégués du personnel et des membres du Comité d’entreprise - Votez !

Par Sud Basse Normandie - 23/11/2014

Un bilan, des projets

Défendre les droits du personnel
Les élus SUD siègent en Assemblée plénière du CE où ils assurent l’expression collective des salariés, confrontés aux décisions économiques de l’employeur (réorganisations, restructurations, suppressions de postes...). Malheureusement ils ne disposent pas d’un droit de veto.
Aujourd’hui la loi oblige seulement l’employeur à requérir l’avis des élus avant la mise en œuvre de ses projets. Ensuite, la Direction prend ses décisions.

De même les Délégués du Personnel SUD présentent et défendent l’ensemble des revendications individuelles et collectives que vous leur soumettez.

Même si les avancées ne sont jamais suffisantes, les interventions des élus SUD amènent souvent à une solution plus favorable pour les salariés.

Les élus SUD assurent aussi la défense et l’accompagnement des agents confrontés à des difficultés dans la vie professionnelles.

L’action de SUD c’est aussi la négociation et la conclusion d’accords, en lien avec les agents.

Unité et solidarité
SUD continue d’œuvrer à l’unité d’action en faveur de la défense des salariés.
De même, le comité d’entreprise appartient à tous, sa dotation doit être gérée collectivement par les élus de tous les syndicats représentés. Notre objectif reste de maintenir et d’améliorer encore les prestations et de permettre à un plus grand nombre de salariés, en particulier les plus modestes, d’en bénéficier. Jamais nous n’accepterons la remise en cause du bénéfice des prestations en faveurs des agents en Contrats à Durée Déterminée ou de la solidarité intergénérationnelle.

Les occasions de se rencontrer, de se connaître, de partager des moments de convivialité sont devenues trop rares. SUD entend maintenir voir développer celles-ci :
séance récréative de noël, pots de départs en retraites, week-end…

Écouter et respecter le choix des agents – Sécuriser la gestion du Comité d’Entreprise
SUD réaffirme qu’il convient, en toutes occasions de favoriser et de respecter le choix de chacun. Il n’entre pas dans la mission des élus d’imposer leurs idées en matière de loisirs, de culture… Cette écoute doit
intervenir chaque jour et pas seulement à l’occasion d’un sondage. C’est ainsi que les élus SUD ont pu à la demande d’agents remettre en place la séance récréative de noël, inscrire une équipe à La Rochambelle… N’hésitez pas à nous faire part de vos demandes et suggestions.

Il nous faut encore développer notre intervention sur la question du logement. Poursuivre l’aide aux personnes en difficultés en maintenant l’intervention d’une assistante sociale indépendante.

Les agents sont également en droit de demander des comptes sur la gestion budgétaire du Comité d’Entreprise. Ils doivent être assurés que les dépenses se font à leur bénéfice et dans le respect de la loi.

Aujourd’hui, derrière la poudre aux yeux un malaise de plus en plus important !

La crise, mais pas pour tous !
Un constat s’impose : les mesures prises par le gouvernement ont d’abord profité aux plus aisés.

Le pacte de responsabilité mis en place par le gouvernement entrera en vigueur au 1er janvier 2015. Il accorde aux entreprises, des exonérations et diminutions des cotisations sociales, dont la cotisation d’allocations familiales, en contrepartie de la création d’un million d’emplois.
Il s’agit d’un pacte d’irresponsabilité : cela fait des années que des mesures sont mises en place dans ce sens sans aucune efficacité sur l’emploi.
Pacte de responsabilité : OUI, ce gouvernement ainsi que les précédents sont effectivement « responsables » de favoriser les employeurs (notamment les plus gros) au détriment des salariés qu’ils exploitent.

En application de ce pacte, le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2015 prévoit des économies dont les conséquences sont la casse organisée de la Sécurité Sociale.
Sous le prétexte de compétitivité, le gouvernement et le patronat vont nous voler, entre 2015 et 2017, 50 milliards d’Euros issus de notre travail sous forme d’économies imposées : 18 Milliards sur l’Etat, 10 Milliards sur l’Assurance Maladie, 11 Milliards sur la Protection Sociale hors Assurance Maladie, (Allocations familiales, minima sociaux, retraite), 11 Milliards sur les collectivités locales.

Pour SUD Protection sociale, il faut imposer un autre partage des richesses, plus favorable aux salariés, et avoir pour objectif la satisfaction de l’ensemble des besoins sociaux.

Dans la Branche Maladie
C’est un coup de frein sans précédent sur la progression des dépenses :

- économie sur l’organisation des parcours de soins (développement de la chirurgie ambulatoire = entrée et sortie le même jour après intervention, retour rapide à domicile après hospitalisation, développement de l’hospitalisation à domicile…),

- diminution des dépenses de médicaments (plus de génériques, moins de prescriptions, baisse des prix),

- réduction du nombre d’actes et d’interventions médicales jugés « inutiles, redondants ou évitables » par on ne sait quelle instance et selon quels critères,

- réduction des dépenses des hôpitaux qui se fera contre l’intérêt des patients et des conditions de travail des personnels hospitaliers...

Coup de frein aussi sur les coûts de gestion des organismes : sur 9600 départs en retraite prévus entre 2014 et 2017, 4490 ne seront pas remplacés. Fin 2017, 21000 emplois auront ainsi été supprimés en 14 ans. Les salariés de l’institution vont devoir faire toujours plus avec moins de moyens. Les conséquences sont catastrophiques pour les assurés sociaux. Un exemple : on les renvoie vers les bornes automatiques et internet au
détriment d’un accueil physique digne de ce nom.

…Comme à la CPAM
Partout le malaise augmente.
Assez de l’individualisation des salaires !
Avec l’individualisation des salaires, tous les ans, en toute discrétion, les plus gros coefficients bénéficient des plus grosses attributions de points. Les écarts de rémunération se creusent. Le système est de plus en plus
injuste et de moins en moins transparent.

Assez des sous-effectifs !
Dans tous les services, les suppressions de postes à l’occasion des départs en retraite alourdissent la charge de travail. Les contraintes sont de plus en plus pesantes. Les réductions d’effectifs, mutualisations, la course à la productivité, la multiplication des logiciels de surveillance de l’activité ont des conséquences graves sur la santé physique et mentale du personnel.

Pour SUD, Il est nécessaire d’agir au niveau national pour changer la donne et mettre un terme à cette politique.

Votez pour la défense de vos droits
Votez pour un syndicalisme Solidaire Unitaire et Démocratique
Votez pour les listes présentées par SUD-Solidaires
Et au-delà, prenez votre vie professionnelle en main, participez aux réflexions et à leurs mise en œuvre : adhérez à une organisation syndicale !

Listes des candidats (collège unique)

Comité d’Entreprise Titulaires :

Bénédicte QUEREY Pôle Régional Recours Contre Tiers
Julie MARCHANDIN Pôle Pilotage de la Maîtrise des Risques
Bruno MARGUERITE Pôle Communication
Anita LHOUSSINE Pôle Accueil Physique
Carole JOSSE Pôle Accueil Physique
Valérie PAYSANT Pôle Accueil Physique

Comité d’Entreprise Suppléants :

Carole JOSSE Pôle Accueil Physique
Nathalie COUTADEUR Pôle Accueil Physique
Jean-François PREVEL Pôle Affaires Juridiques
Annick TASSE Pôle Services et Accueils Mixtes
Bruno MARGUERITE Pôle Communication
Véronique VADE Pôle Professionnels de Santé Caen

Délégués du Personnel Titulaires :

Valérie PAYSANT Pôle Accueil Physique
Anita LHOUSSINE Pôle Accueil Physique
Julie MARCHANDIN Pôle Pilotage de la Maîtrise des Risques
Bénédicte QUEREY Pôle Régional Recours Contre Tiers
Jean-François PREVEL Pôle Affaires Juridiques
Carole JOSSE Pôle Accueil Physique
Nathalie COUTADEUR Pôle Accueil Physique
Bruno MARGUERITE Pôle Communication

Délégués du Personnel Suppléants :

Jean-François PREVEL Pôle Affaires Juridiques
Bruno MARGUERITE Pôle Communication
Carole JOSSE Pôle Accueil Physique
Nathalie COUTADEUR Pôle Accueil Physique
Julie MARCHANDIN Pôle Pilotage de la Maîtrise des Risques
Anita LHOUSSINE Pôle Accueil Physique
Bénédicte QUEREY Pôle Régional Recours Contre Tiers
Valérie PAYSANT Pôle Accueil Physique

- SUD Protection Sociale -