+ Section CTI NPNP (Centre de Traitnt Informatique Nord Pas de Calais Normandie Picardie) > SDSI, Système de Destruction des Sites Informatiques : U CTI NPNP, les syndicats SUD et UNSA se joignent à la journée d’action du 28 juin

SDSI, Système de Destruction des Sites Informatiques : U CTI NPNP, les syndicats SUD et UNSA se joignent à la journée d’action du 28 juin

Par Sud Haute Normandie - 25/06/2011

Depuis plusieurs mois des présentations successives du futur schéma directeur stratégique des systèmes d’information sont faites à l’UCANSS, au comité d’entreprise, au conseil et aux managers.

D’une réunion à l’autre ces présentations s’enrichissent d’éléments complémentaires qui vont toutes dans le même sens, celui d’une mobilité géographique et fonctionnelle des agents, sans que les découpages et regroupements géographiques ne s’imposent.

Profitant, d’un schéma non encore bouclé, des annonces sont lancées au fil des réunions, au nom de la transparence, qui montrent une politique des petits pas cherchant à tester la résistance du personnel.

Le seul résultat est l’inquiétude du personnel de tous les sites, puisqu’il semble que personne ne soit à l’abri d’une fermeture, sinon dans cette COG, du moins, dans celle qui suivra.

Ainsi il a été, dans un premier temps, annoncé :

- le regroupement des machines sur deux sites et la reconversion d’une partie des exploitants en développeurs
- la création de 3 pôles géographiques regroupant les sites actuels par grands domaines métiers avec incitation à la mobilité géographique pour ceux qui veulent continuer à exercer leur fonction dans leur domaine d’expertise.
- la fermeture de sites ayant des activités transverses comme Toulouse et Metz laissant entendre à ces agents que la direction ne comprend rien à leur activité et à leur utilité.

Dans un second temps il a été annoncé une réflexion sur la fermeture des sites de Valence et de Nantes, dans le cadre d’un éventuel projet immobilier sur Lyon et Angers ainsi que l’ouverture de négociations sur l’accompagnement le 28 juin à l’UCANSS.

Dans un troisième temps est annoncé la disparition du développement logiciel sur Rennes.

Enfin devant le désarroi soulevé, il est précisé qu’aucune décision n’est prise, même pour Toulouse et Metz tant que le SDSI n’est pas définitif et que le développement à Rennes est maintenu jusqu’à la fin de la COG (soit 2013) et qu’au delà la question pourrait se poser dans l’hypothèse d’une baisse des besoins de développement sur SESAM/VITALE.

Bref, aujourd’hui pour chacun des salariés de la DDSI, quelque soit son lieu d’activité (Paris ou province), il n’y a plus aucune visibilité (même floue) sur son devenir professionnel que ce soit d’ici 2013 ou au-delà, quand bien même, il se croit protégé par ses hautes responsabilités. De plus pour une majorité de sites, c’est l’existence même du site qui est menacé soit de suite, soit à moyen terme.

Le seul axe de discussion qui nous est aujourd’hui proposé est de négocier un accompagnement d’un SDSI dont on ne connaît pas encore tous les tenants et aboutissants.

Bref c’est un chèque en blanc en échange d’un plat de lentilles. Tout au plus peut-on négocier l’épaisseur de la tranche de lard.

Dans ces conditions, les délégués du personnel de la CNAMTS ont signés (quasiment tous à part les absents) une lettre ouverte à Yves Buey et Olivier De Cadeville qui a été remis lors du comité d’entreprise du 16 juin.

Les organisations syndicales de la CNAMTS invitent le personnel à signer massivement cette lettre pour appuyer la démarche des délégués.

Enfin pour obtenir de vraies discussions sur le devenir des sites et des emplois nous appelons les collègues à une journée d’action le 28 juin, jour de l’ouverture des négociations à l’UCANSS. Cette journée revendicatrice prendra la forme jugée la plus opportune par chacun des sites pour permettre à un maximum d’agents d’y participer (55 minutes, une demi journée, une journée de grève, assemblée du personnel, etc.). Compte tenu des enjeux, il s’agit d’une première action qui en appellera d’autres.

AU CTI NPNP

Sur le site de Rouen, les syndicats SUD et UNSA se joignent à la journée d’action du 28 juin. Lors du débrayage de 55mn (de 14h35 à 15h30), une assemblée générale se tiendra à la cantine. Nous appelons le personnel à nous rejoindre afin de débattre des orientations nationales et de s’exprimer sur les inquiétudes face au SDSI.
Pour les agents du CEIR et CTI site de Caen, vous pouvez rejoindre les agents du CSN.

Informaticiens de la CNAMTS ou Agents des CTI/CEIR, MEME COMBAT

- SUD Protection Sociale -