+ Tracts Sud FNMF > NON à la création d’une société anonyme d’assurances en mutualité

NON à la création d’une société anonyme d’assurances en mutualité

Par Sud Mutualité, UF - 25/05/2010
Communiqué des syndicales CGT, FO et Sud du groupe Mutualité française

Les sections syndicales CGT, FO et Sud du groupe Mutualité française*, avec le soutien de leurs fédérations, s’opposent à la transformation de l’Union nationale de prévoyance de la Mutualité française en société anonyme d’assurances ainsi qu’à une externalisation des activités informatiques. Ces deux projets menacent actuellement l’emploi et le statut des salariés au sein du groupe Mutualité française.

La transformation de l’UNPMF en société anonyme d’assurances serait une démutualisation pure et simple, le transfert de la propriété indivisible de tous sous le contrôle de capitaux privés, soumis à la loi des marchés. Les organismes relevant du Code de la mutualité sont des organismes à but non lucratif, ils n’ont pas d’actionnaires à rémunérer et les adhérents élisent leurs représentants. Ils ne font pas de profit et font vivre un système de solidarité sans exclusion liée à l’âge ou au revenu ou à l’état de santé. Nous sommes attachés à tous ces principes.

Les sections syndicales CGT, FO et Sud mutualité ont organisé la mobilisation du personnel, un débrayage sur les deux sites géographiques du groupe et adressé une lettre ouverte aux administrateurs portant les revendications suivantes :

– le maintien de tous les emplois et de toutes les activités dans des unions mutualistes régies par le Code de la mutualité, sous le couvert de la Convention Collective Mutualité, sans aucune mobilité géographique ou fonctionnelle imposée ;

– le maintien de toutes les entités au sein de l’UES Mutualité française et la réintégration des activités et des salariés de Mutré SA ;

– l’arrêt de toute externalisation d’activités.

Face au refus des administrateurs de répondre à ces revendications et d’apporter la moindre garantie en matière de maintien des emplois et du statut, les organisations syndicales CGT, FO, Sud mutualité lancent l’alerte sur un risque important de licenciements, de remise en cause du statut des salariés de la Mutualité française et de mise en péril du mouvement et des principes mutualistes.

* Groupe constitué de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF), de l‘Union nationale de prévoyance de la Mutualité française (UNPMF) et du Groupement de personnel et de moyens de la Mutualité française (GPMF).

Contacts :
CGT : 06 07 58 29 66 /
FO : 01 44 84 51 57 /
Sud Mutualité : 06 74 31 80 85

- SUD Protection Sociale -